Menu Recherche Panier

Habilitation des formateurs

Processus d’habilitation

Tous les formateurs amenés à animer une formation pour le compte d’ib font l’objet d’une habilitation visant à s’assurer d’une part de leur expertise technique et d’autre part de leurs compétences pédagogiques. Si l’une des étapes importantes de notre dispositif d’habilitation consiste en une validation initiale de leur capacité à délivrer efficacement nos programmes de formation, notre démarche se poursuit tout au long de leur collaboration avec ib.

La validation pédagogique

Pilotée par notre responsable des ressources pédagogiques, cette phase de notre process d’habilitation se déroule en 2 étapes :

  • L’entretien de validation qui vise à évaluer les points suivants :
    • La motivation
    • Son expérience professionnelle
    • Sa présentation et son aisance relationnelle
    • L’antériorité de son expérience sur le domaine de formation concerné
    • Ses capacités d’écoute et d’analyse
    • Les éventuelles certifications dont il dispose
  • La mise en situation à l’occasion de laquelle il est demandé au candidat de simuler, devant un auditoire constitué d’un manager et d’un panel de formateurs, une animation couvrant une ou plusieurs parties d’une formation sur laquelle il souhaite intervenir. A cette occasion, il est évalué sur :
    • La clarté de son exposé
    • Son attitude corporelle
    • Sa capacité à gérer le temps
    • Sa capacité d’adaptation à son auditoire
    • Sa capacité à gérer un groupe
    • Son écoute et la qualité de ses réponses aux questions des participants
    • Sa maîtrise des principes pédagogiques

La validation technique

Les compétences techniques du candidat font l’objet d’un audit réalisé par un expert du domaine concerné, le plus souvent référent ib sur la thématique. Cette étape a pour but de nous assurer de sa capacité à intervenir sur le sujet concerné, donc de son niveau technique. La validation technique s’opère à 2 niveaux :

  • Une validation de ses connaissances sur la thématique
  • Puis une seconde validation pour chacune des formations qu’il souhaite animer

La validation de nouvelles compétences

Dès lors qu’un formateur souhaite étendre son champ d’intervention à de nouvelles technologies, à de nouvelles versions de solutions sur lesquelles il est déjà habilité ou à de nouvelles formations, il fait l’objet d’une nouvelle validation technique.

Nos formations